mercredi 3 avril 2013

Lettre à Elise - Tallala / Tangalla / Udawalade - 03.04.13


Le Sri Lanka n'étant pas prévu au départ, je ne m'étais pas vraiment renseignée sur ce pays. Et c'est sûrement parce que je ne m'attendais à rien que j'ai été agréablement surprise.

Enfin si, au départ, je m'imaginais le Sri Lanka comme la petite sœur de l'Inde, un pays un peu chaotique, brouillon..
Mais cette image a vite été balayée dès mon arrivée à Colombo. Routes impeccables, calmes. Du trafic oui mais sans zèle indien.

Les saris sont rares, le plus souvent remplacés par des t-shirts et des jupes longues. La chaleur est intense, moite ; les femmes ne se déplacent pas sans leur parapluie/ombrelle.
Les visages sont avenants, souriants. Des « welcome to Sri Lanka » fusent.

Le Sri Lanka est reposant.

Après quelques heures de train, nous arrivons à Matara dans le Sud pour quelques jours sur une plage à quelques kilomètres de là, Tattala. (« nous » car je suis accompagnée pour ces quelques jours au Sri Lanka.)


Tatalla c'est une crique habitée par quelques vaches et chiens errants, bordée de bateaux de pécheurs, au bord d'une mer calme dans laquelle on peut se baigner (ce qui n'est pas toujours évident au Sri Lanka car la mer peut être dangereuse par endroits).

Malheureusement, je n'ai pris des photos de ce bel endroit que le dernier jour avant le départ sous un ciel nuageux qui ne fait pas ressortir sa beauté naturelle. (Zut, il faudra que je revienne!!)



Puis, parce qu'on prend facilement goût au farniente, on se dirige vers Tangalla, une autre belle étape balnéaire.

une plage..

.. en chasse une autre



Contrairement à Tallala, il ne s'agit plus d'un petit village de pécheurs mais d'une petite ville qui abrite un marché local sympathique.



Mais autant se l'avouer tout de suite, on ne vient pas au Sri Lanka pour ses villes. Elles sont moches, sans charme, et preuve du processus de modernité du pays, toutes en travaux ou presque.

D'ailleurs, si je devais retenir deux sons du pays ce seraient d'une part les bruits stridents des travaux et d'autre part la lettre à Élise qui s’échappe de tous les tuks-tuks aménagés en marchands de beignets pour annoncer leur venue.

La lettre à Élise, je l'ai entendue 100 fois sans mentir et mon inconscient l'associera encore longtemps aux vendeurs de beignets srilankais.

Puis après ces deux jours passés à Tangalla, c'est un environnement complètement différent qui nous est offert à Udawalade.

Un petit bout d'Afrique semble s’être déplacé jusque ici. Si vous aimez les éléphants vous êtes servis.


 


 
 
Et si vous faîtes partie de la catégorie de gens bizarres qui n'aiment pas plus que ça les éléphants, vous pouvez vous rabattre sur les oiseaux qui peuplent le parc.
 
Ils ont une autre allure les pigeons au Sri Lanka..




Léon... Léon...

 
  Puis la visite d'une petite école d'un village perdu près de notre resort a été l'occasion de vérifier la beauté des enfants du Sri Lanka avec leurs grands yeux couleur ébène.



Sur le trajet en direction de Udawalade, le chauffeur s'arrête pour nous montrer un arbre. Oui, bon, d'accord, un arbre avec de drôles de fruits noirs qui pendouillent.. et sinon ?


Sinon, tu arrêtes de faire ta blasée devant un arbre et tu regardes de plus prés pour t'apercevoir que les dits-fruits sont en réalité des chauves souris..



Merci de me lire. Et parce que cela s'impose, la lettre à Elise !


Direction le centre pour les plantations de thé.

7 commentaires:

Anne-Charlotte a dit…

mais c'est trop flippant cet arbre!!! bisous à vous 2, bonne route

Emma Pinto a dit…

Eh Ben! Belle surprise, je n'imaginais pas le Sri Lanka comme ca! Super beau..

Tres belle photos Emilie (comme dhab!) Bonne route a vous! xx

Anonyme a dit…

Encore une fois superbe. Il semble que le Sri Lanka soit une destination agréable à tous points de vue!

Bonne continuation

Patrick

Unknown a dit…

je chercher encore à comprendre le rapport entre la lettre à Elise et les beignets...le mystère demeure encore :)
sinon superbes paysages et Paolo a adoré les éléphants bien sûr!

vivement les champs de thé!!! ramènes-en si tu peux pour l'addict que je suis:)

profitez bien!

gros bisous from Mars

Tongs et Sri Lanka a dit…

aaah la fameuse lettre à élise :) on aurait envie de taper le marchand par moment pour que la musique cesse, mais en même temps quand elle n'est plus là, inconsciemment elle nous manque ;-)
Tangalle est ma ville de coeur !
Le parc de Uda Walawe a l'air magnifique, je note pour le séjour en avril, départ J-4 !
A bientôt, ptêt sur mon blog si tu veux prolonger l'expérience sri lanka ;)

Anonyme a dit…

les arbres ne poussent pas droit dans ce pays ? sont ils fainéants pour se coucher comme ça ! es tu au Sri lan ou en corse ?
mille baisers
Mam

Marine Lascault a dit…

Ahaha on l'entend tout le temps la lettre à Elise ;)