jeudi 19 janvier 2012

Les touristes - Ko Raya - 19.01.12

Dans ma quête de sortir des sentiers battus, je décide de rallier Ko Raya, petite île au large de Phuket.
Je me demandais bien comment j'allais y aller. Je me voyais déjà quémander à un pêcheur local de bien vouloir m'y emmener en échange de quelques baths, au terme d'une longue discussion où aucun de nous ne nous comprendrait ; scène quotidienne d'une aventurière que rien ne fait peur..

Au lieu de ça, à peine je franchis la porte d'une agence de voyage dans l'infime espoir qu'on puisse me renseigner, qu'on me délivre dans la minute un billet pour Ko Raya en speedboat.. Hummm, l’île que ne mentionne même pas le LP et que je croyais totalement inconnue n'a pas l'air de l'être tant que ça.. Départ pour le lendemain matin.
En attendant, je dois rester à Phuket..
Phuket, si vous voulez avoir un aperçu rapide de ce que c'est, il suffit de monter dans un taxi et de voir ça :



Donc qu'est ce que je vais bien faire à Phuket moi ?? Et là, lumineuse idée : vu que je vais dépasser la durée de mon visa thaïlandais, autant profiter de mon temps libre pour me rendre au bureau de l’immigration régulariser ma situation.
Ledit bureau se trouve à Patong Bay, de l’autre coté de phuket town où je loge. Bus de ville (qui est en réalité un camion avec des sièges aménagés à l’arrière avec bâche au dessus, photo bientôt..), et me voici au cœur de ce qui fait la réputation de Phuket ; Patong bay ou l'horreur absolue selon mes critères.
Des touristes se promènent bière à la main, casquette à l'envers, torse nu pour nous faire profiter du bon gras qui déborde sur le short, déambulant entre salons de massages douteux, starbucks, et magasins de tout genre, de la classique (et je n'ose rajouter très classieuse) fausse serviette estampillée Vuitton.. au t-shirts de très bon goût, du genre :


Et ça parle bien fort, et ça sue à grosses gouttes, et ça a la peau brûlée rouge vif parce que c'est bien connu, les hommes les vrais ne doivent pas mettre de crème solaire.
En bonus, une plage qui donne envie... :


À ce moment là, je me demande bien ce que je fous là, au même endroit qu'eux. Me traverse même l'idée de quitter ce pays prématurément et d'aller au Laos passer le reste du mois !
Puis, finalement, je comprends que l'on ne fait juste pas le même voyage..
Le problème érant que depuis que je suis arrivée dans ce pays, je me considère moi même comme touriste car impossible de m'immiscer dans la vie locale. Il est le "Voyage" en Thailande??
Mais je décide de persévérer. Peut être que Ko Raya m'apportera ce que je recherche..

En passant, cette escapade a Patong Bay n'aura servi à rien car une fois devant le bureau d'immigration :
En plus, c'est là d'où je viens...

Le lendemain, direction Ko Raya. Quand j'arrive au lieu de rendez-vous, ma persévérance est mise à mal. Si le LP ne mentionne pas cette île, elle doit figurer dans TOUS les guides chinois ET russes.. On doit être 300, on me colle direct sur mon t-shirt un autocollant rose, couleur du bateau que je dois prendre (car il y a en tout 6 bateaux différents..). Je regarde le mec qui ose me coller ce truc sans m'avertir, je regarde les russes torse poil, je regarde les chinois qui crient et crachent, je me regarde moi-même au milieu de tous et là je me dis : « ok, je me casse, j'ai pas envie de me sentir au Club Med, Pas là, pas maintenant, pas avec vous. Ciao les gars! »

Heureusement, j'apprends que tous ces gens font en fait l’excursion d'une journée sur l’île, qu'ils n'y logent donc pas et qu'ils se limitent à faire du snorkeling autour.. Et qu'en tout nous ne sommes qu'une quinzaine à rester sur l’île !! Ouf.
Allez, speedboat couleur rose au départ ! 40 minutes après je suis débarquée sur l’île. Je trouve facilement un bungalow au Raya Father, au milieu de l’île (mais l’île est si petite que tout se fait à pied).



Le bungalow est sympa de l’extérieur, moins de l’intérieur et j'ai retrouvé mes cafards, alléluia !! Et mes bufflonnes! Un petit air d'Inde.




En plus de cafards, je découvre une autre bébête inconnue jusqu'à présent.
Imaginez : je suis assise sur la véranda de mon bungalow, le soleil décline, je m’évade au son d'une musique chill out.. Et puis d'un coup, je vois une masse bizarre et énorme qui se meut le long de mon bungalow. Mon cerveau qui n'a jamais vu un truc pareil ne réagit pas tout de suite. Puis la seconde d’après, je réalise que j'ai un monstre à coté de moi et tombe quasiment de ma chaise .
Bref, j'ai rencontré un varan, et ça n'a pas été le coup de foudre au premier regard, croyez moi ! Regardez ce truc, ces pattes crochus et cette langue de serpent !


ça ne se voit peut etre pas sur la photo mais cela mesure presque 2 mètres!!

Ko Raya en fait c'est sympa, il y a 5 plages différentes, plutôt tranquilles, et une fois que tous les bateaux lèvent l'ancre à 14h pour retourner sur Phuket, c'est le calme absolu.













Ko Raya n'était pas la destination inconnue dont je rêvais mais cela reste une très belle île et dont on ne profite réellement que lorsque l'on y reste pour dormir. En revanche, aucune vie locale, aucun village, rien.
Pendant ces 3 jours, ma seule préoccupation sera donc de nouer un paréo, prendre mon masque et mon tuba, un bouquin et mon appareil photo et.. de profiter !




Les poissons sont habitués à être nourris par les touristes qui viennent avec leur masque et tuba donc du coup, des qu'ils reconnaissent un humain, ils se collent à toi car ils espèrent du pain (or, je l'ai déjà expérimenté à Fort Cochin, il est strictement INTERDIT de nourrir les poissons ..)
Ce qui fait qu'une nuée de poissons se ruent sur toi en 5 secondes. Je vous le prouve avec cette vidéo :


video

Pour terminer ce post, je vais faire preuve de moquerie donc ceux qui ont une âme pure et qui pensent que se moquer des autres, c'est mal, je vous conseille d’arrêter la lecture maintenant.
Pour ma défense, je me moque de moi-même tout le temps ; j'ai droit de me moquer des autres de temps en temps !!
Mes victimes sont les chinois ou autres coréens qui viennent passer leurs vacances au soleil.. On se demande ce qu'ils font là car qu'ils n’apprécient manifestement pas le soleil, se couvrent de la tête au pied et marchent sous une ombrelle.. soit..
Mais qu'en plus, quand on ne sait pas nager, ou qu'on a peur de l'eau, on est en droit de se poser la question : Mais qu'est ce que tu fous là ?

Et quand ils décident d'aller dans l'eau, c'est tout un spectacle !!
D'abord, ils s'entrainent (je vous jure, ils font des étirements!!)
La preuve..

remarquez la bouée spéciale cou!
Ensuite, ils prennent une demi heure pour tout mettre: le bonnet de bain + le gilet + la bouée + le masque et tuba déjà sur le visage + la combi + les bottines..
Je suis sure que Neil Amstrong avait moins d’équipement pour marcher sur la lune !

Allo Houston??

Alors, du coup, on s’attend à quelque chose de grand, une démonstration en belle et due forme, un plongeon gracieux dans une vague, suivi d'une nage papillon magistrale..
En réalité, ils se mettent dans l'eau jusqu'aux cuisses, en gros à 2 mètres maximum de la plage, écartent les bras, retiennent leur souffle et se laissent tomber violemment dans l'eau. Ils ne nagent pas, restent jambes et bras écartés et restent en tout et pour tout 2 minutes dans l'eau !! Et pour ça, ils se sont étirés et équipés ???

Il faut le voir pour le croire. En tout cas moi, j'ai attrapé un fou rire en voyant cela. Cela m'a fait immédiatement penser à la scène avec le japonais dans le Grand Bleu. A revoir absolument:



En gros, beaucoup de bruit pour rien..

Pour illustrer ce post, une chanson que je ne connaissais pas. Non seulement le titre illustre bien l'idée de mon post mais les paroles sont tellement vraies!!! J'adore! Les tou-tous, les tou-tous, les touristes!!




Je suis toujours à la quête d'une autre Thaïlande donc je tente une autre île plus au nord. Apparemment, le secret le mieux gardé de Thaïlande.. Let's see.

Merci de me lire!

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Enooooooooormmmeeee ! j'adooooore tes photos des chinois ou autres jap ! il ne manque plus que les brassar !!!! c'et troooop rigolo ! si tu peux la prochaine fois prend une video !!! Je suis MDR rien qu'avec tes photos !
Trop bien !
Gros bibi !
@ude

Anonyme a dit…

ahahahaha j'adore... j'adore tes photos, j'adore te lire et mème si je ne laisse pas bcp de commentaires je suis une de tes lectrices les plus assidues, je n'oublie pas le mail mais ma vie est bien insipide, bebe travail couches courir dans tous les sens, à coté de ton périple. Mille baisers ma biche je pense souvent à toi! Juju (stine)

Olivier et Manue a dit…

où est-ce que t'as trouvé ce méga tube de jean claude annoux???
J'adore
Olivier et Manue

Anonyme a dit…

Salut Emilie, steph m'avait filé l'adresse de ton blog et je t'avoue que je suis devenue une lectrice très assidue de tes articles. Je suis tes aventures et admire tes magnifiques photos....le temps d 'une lecture, je m'évade et voyage un peu. Je n'ai qu'un seul mot : merci!
Laetitia (soeur de steph)

Amandine a dit…

Nous te confirmons après une visite approfondie du Air and Space Muséum de DC que les américains pour leur module lunaire étaient eux mêmes équipés de papier cadeau et papier mâché. La preuve bientôt en images... Es-tu libre pour une conference Call dimanche pm avec nous trois? Besos de las tres chicas mas guapas de Madrid.

Anonyme a dit…

Je me retrouve parfaitement dans tes commentaires,certaines photos me donneraient presque envie d'aller en Thaïlande mais je déteste les endroits hyper touristiques où il faut payer pour visiter la moindre cascade...j'ai aussi en horreur cette masse de toutous.
Et la recherche d'authenticité des ces îles m'a l'air très compliquée.
Donc je commence à penser aux Philippines.Ca fait 5 ans que je n'ai pas plongé et je ressens un réel manque.
En tout cas c'est un plaisir de te lire.Bonne continuation et savoure!
Julie

Mimi bulle a dit…

Merci Julie! Pour les Philippines, j'y suis dans moins d'un mois donc je te raconterai! :)